À vos marques, prêt…partez!

Prêt partez

 

Dans un monde où nous avons l’habitude d’accéder instantanément au savoir et à l’information, à avoir ce que l’on veut, au moment où nous le voulons, cela peut être extrêmement frustrant lorsque la patience, la planification et la préparation font partie de l’équation, surtout quand il s’agit de se sentir mieux, de se remettre en forme et de sculpter sa silhouette. Nous en savons maintenant plus que jamais auparavant. Malgré cela, nous succombons à l’emprise de Google avant même d’examiner la question, d’y songer, de la laisser mijoter ou pire encore… d’y penser! Et pourtant, au lieu de se mettre à chercher le régime parfait, le programme d’entraînement idéal, l’horaire optimal, les suppléments conseillés et la meilleure approche santé, et de tenter de tout contrôler de A à Z, tout ce que nous avons réellement besoin de faire, c’est de commencer…

Prêt partez!

                                                      BOUGEZ!

Ce n’est pas obligé d’être compliqué! Mon rôle est de vous décortiquer tout ça en petites bouchées.

PAR OÙ COMMENCER?

Commencez, c’est tout! Il suffit de bouger autant que vous le pouvez. Habituez-vous à utiliser vos jambes plus souvent en prenant les escaliers, en stationnant votre voiture plus loin de votre travail, en vous réveillant une demi-heure plus tôt pour aller faire une marche, en allant chercher vos enfants à l’école ou en faisant vos emplettes à pied, etc. Vous comprenez le principe?

Puis, à mesure que vos nouvelles habitudes deviennent la norme, planifiez les prochaines étapes. Cela vaut pour tous les changements que vous souhaitez faire. Réfléchissez d’abord à ce que vous voulez accomplir afin de préparer votre cerveau à l’action. En tenant compte de vos désirs, vous réaliserez que vous arrivez de mieux en mieux à consacrer votre temps aux choses qui comptent vraiment pour vous.

Fixez-vous des objectifs précis. Les quatre principaux objectifs exprimés par mes clients sont : améliorer leur forme physique, perdre du poids, tonifier leur silhouette et augmenter leur masse musculaire. Bien que ces buts semblent assez évidents, que signifient-ils vraiment?

 

1.  Améliorer sa forme physique
Par rapport à quoi? Évidemment, plus en forme qu’actuellement, mais jusqu’à quel point? Assez en forme pour participer à un triathlon? Assez en forme pour nager un kilomètre? Assez en forme pour vous amuser au parc avec vos enfants? Définissez un objectif concret, comme courir un 5 km ou pédaler 40 km.

2.  Perdre du poids
Aaaah… cette éternelle rengaine! L’objectif ultime que l’on poursuit inlassablement pour lequel on serait prêt à tout, ou presque… jusqu’à ce qu’on sabote systématiquement tous nos efforts. Perdre du poids, c’est un rêve auquel on s’accroche… jusqu’à ce qu’on y arrive et qu’il nous glisse entre les doigts avant de disparaître à nouveau comme le dernier régime à la mode. « Perdre du poids » signifie concrètement « perdre du gras ». Or, la meilleure façon d’y parvenir est d’être conscient de ce que l’on mange, des quantités d’aliments consommés, de notre niveau d’activité physique et des mesures que nous prenons pour développer notre masse musculaire.

 

Perdre du poids

 

3.  Tonifier sa silhouette
Tonifier sa silhouette ne suppose rien de précis, mais il est évident que cet objectif est lié au désir de définir ses muscles. Peut-être pas au point d’avoir le corps de Brad Pitt dans Fight Club ou d’Emily Blunt dans Un jour sans lendemain (il ne faut jamais dire jamais!), mais juste assez ferme pour que nos triceps ne pendent pas comme des ailes de chauve-souris lorsqu’on agite les bras!

Tonifier sa silhouette

 

4.  Développer sa masse musculaire
Les muscles sont des tissus actifs qui brûlent des calories, même lorsque nous sommes au repos. Il est donc tout à fait logique d’intégrer des exercices de musculation ciblés à notre programme d’entraînement pour augmenter favorablement notre dépense énergétique. Les exercices effectués en utilisant seulement le poids du corps peuvent très bien faire le travail si vous n’avez pas d’haltères ou de gym à votre disposition. Les pompes (push-ups), les tractions (pull-ups), les squats, les répulsions (dips), les fentes (lunges) et les planches peuvent tous contribuer à bâtir votre force musculaire et de façon plus importante, à augmenter votre masse maigre.

De grâce, ne devenez pas esclave de votre pèse-personne. Pesez-vous une fois par semaine, au même moment de la journée et en portant les mêmes vêtements, sans plus. Même si vos muscles se développent et que vous perdez de la graisse, il se peut que l’aiguille de la balance ne bouge pas beaucoup. Fiez-vous à vos vêtements et à la façon dont vous vous sentez plutôt qu’au chiffre indiqué sur la balance. Les pèse-personne qui prétendent lire le taux de graisse corporelle donnent des lectures très imprécises. Par conséquent, ce type d’appareil ne devrait être utilisé qu’à titre indicatif, tout comme les appareils cardio du gym munis d’un compteur de calories qui estiment une dépense supérieure à ce que vous brûlez réellement, dans une proportion allant jusqu’à deux tiers de plus! Je tiens aussi à clarifier un point dont je fais mon cheval de bataille : les muscles ne pèsent pas plus que le gras. Eh oui! Un kilo de muscle pèse la même chose qu’un kilo de graisse, c’est-à-dire un kilo. Ce qu’il faut toutefois comprendre, c’est que le muscle est plus dense que le gras. Donc, si vous comparez les volumes, celui du muscle aura l’air beaucoup plus petit. Ouf! Ça m’a fait du bien d’avoir clarifié ce point!

 

Comment?

Soyez réaliste par rapport à ce que vous pouvez intégrer à votre horaire de la semaine. Commencez modestement en ajoutant 30 minutes d’activité physique trois fois par semaine et persévérez pendant un mois, jusqu’à ce que cette habitude fasse partie de votre routine hebdomadaire. Ensuite, augmenter progressivement la durée de vos entraînements, l’intensité de vos efforts ou le nombre de séances. Vous constaterez une augmentation de votre niveau d’énergie, une amélioration de la qualité de votre sommeil et de votre bien-être général.

Inscrivez vos séances d’entraînement à votre agenda comme vous le feriez pour une réunion ou un rendez-vous chez le dentiste. Considérez qu’il s’agit d’obligations non négociables afin de ne pas y déroger. Dites-vous que vous vous sentirez tellement mieux après votre entraînement et rappelez-vous ce sentiment de bien-être lorsque vous cherchez des excuses pour ne pas affronter le froid, la chaleur ou la pluie.

décompte 2017

Quand?

J’aime bien l’idée de mettre l’entraînement au premier rang des priorités de la journée. Il n’y a rien de mieux que de se sentir au-dessus de nos affaires avant même d’avoir avalé le petit déjeuner. On a parfois beau avoir les meilleures intentions du monde, la vie a la fâcheuse habitude de nous prendre au dépourvu. Combien de fois avez-vous dû jeter aux oubliettes le cours de spinning de 18 heures que vous convoitiez parce que votre patron vous a demandé un rapport urgent à 17 h 45 ou que votre enfant s’est mis à vomir alors que vous passiez la porte?

Cela dit, de nombreuses personnes préfèrent s’entraîner plus tard dans la journée et il n’y a pas de règle absolue qui veut qu’une période soit meilleure qu’une autre. Comme le dit le slogan : l’important, c’est de le faire! La clé du succès, c’est de reconnaître et d’accepter que la vie est remplie d’imprévus et qu’on ne peut tout contrôler. Ainsi, on est en mesure de prévoir un « plan B » lorsqu’une surprise nous attend au détour. Intégrez une séance d’exercices pendant votre pause du midi ou faites participer vos enfants. Faites un circuit de 15 minutes composé d’exercices qui requièrent seulement le poids du corps pendant que vous attendez vos enfants, les services d’assistance routière ou la cuisson du souper.

Malgré le fait que nous avons toujours l’impression de manquer de temps pour accomplir ce que nous voulons, on réussit toujours à en trouver pour faire les choses qui comptent vraiment pour nous. Intégrez l’activité à votre horaire, considérez que c’est non-négociable, allez jusqu’au bout et soyez fiers de vous! Accomplir

 

 

 

Pourquoi vos efforts n’ont-ils pas donné les résultats escomptés dans le passé? La source du problème est que l’être humain a tendance à vouloir en faire trop et à compliquer les choses… Après, on se demande pourquoi on n’aboutit à rien. Laissez les amuseurs publics jongler avec toutes leurs balles et concentrez-vous sur un seul objectif à la fois, p.ex. manger moins de sucre, faire de l’exercice plus régulièrement ou réduire votre consommation d’alcool. Évitez toutefois l’approche du « tout ou rien », car il y a de fortes chances que cela ait entraîné des dérapages dans le passé. Revoyez votre objectif à la hausse ou à la baisse, selon ce que vous souhaitez accomplir. Commencez progressivement et persévérez jusqu’à ce que vous ayez bien intégré le changement. Évidemment, tout ceci semble fort simple — et ça l’est! — mais cela ne veut pas dire que c’est facile pour autant. Donnez-vous droit à l’erreur, réajustez le tir et savourez le fait que vous avez réussi à reprendre le contrôle de la situation. C’est la beauté de la vie!

 

Et n’oubliez surtout pas que le plus important, c’est de commencer!

Crédits photo: Tom Simpson, Chance Agrella, Stuart Miles, Geoffrey Whiteway

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Facebook! Merci Smile

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Mots-clés utilisés pour trouver cet article : anything

1 Commentaire

  1. Pingback: À vos marques!… | independantes.quebec

Laisser un commentaire