Faites-vous partie des 25 % ou des 75 %?

Changements durables

Année après année, en date du 1er janvier, quelque 25 millions de personnes se mettent au régime et entreprennent un programme d’entraînement. Deux semaines plus tard, les trois quarts d’entre elles sont confortablement installées sur leur divan à fléchir leurs biceps pour porter distraitement leur main à leur bouche pendant que leur postérieur prend de l’expansion en se demandant à quoi il sert vraiment!

Avez-vous déjà affirmé haut et fort que vous ne preniez pas de résolutions pour le Nouvel An, tout en décidant secrètement que cette année, vous allez ENFIN prendre mieux soin de vous, perdre ces fichus kilos en trop une fois pour toutes ou vous inscrire à cette fameuse course de 5 km et y participer cette fois-ci?

Pour effectuer des changements positifs et durables, il y a plusieurs étapes à suivre qui sont souvent d’une simplicité déconcertante, ce qui ne les rend pas plus faciles pour autant! Malheureusement, il ne suffit pas de lire la marche à suivre pour que les choses changent. En tant qu’adultes, on a tendance à sous-estimer ce qu’il faut faire pour qu’un changement s’opère. Pour atteindre le but que l’on s’est fixé, qu’il s’agisse de courir plus vite, de manger sainement, de sauter plus haut, de gagner plus d’argent ou de moins procrastiner, cela exige de prendre régulièrement une multitude de décisions. Ce sont ces décisions prises à répétition qui nous permettent d’adapter et de réorienter progressivement nos habitudes et nos comportements jusqu’à ce que nous adoptions de nouveaux automatismes. C’est exactement le même processus qui aboutit à la création de mauvaises habitudes que l’on finit par adopter. Au même titre qu’un excès de gras n’apparaît pas du jour au lendemain sur votre ventre et sur la balance, il n’y a aucune façon miraculeuse de vous en débarrasser rapidement, et ce, peu importe le budget que vous investirez dans les produits annoncés.

Observez un enfant qui apprend à se brosser les dents. Pendant les premières semaines, voire les premiers mois, il y a plus de dentifrice sur son visage que dans sa bouche. Puis, sa coordination s’améliore petit à petit et il apprend les mouvements nécessaires pour réussir à avoir une bouche propre qui fait le bonheur de maman, de papa et du dentiste. Projetez-vous un an plus tard et vous serez en mesure de constater que tout le processus est désormais beaucoup plus automatique, étant donné que les capacités intellectuelles et logiques requises pour accomplir la tâche se seront développées en conséquence.

 

Se brosser les dents

 

Chaque jour, nous prenons inconsciemment des centaines, voire des milliers de décisions, qui étaient toutes des décisions conscientes bien présentes dans notre esprit à un moment de notre vie. Ces décisions influencent nos comportements, nos mouvements, nos habitudes alimentaires et notre parcours de vie. À mesure que ces différents niveaux décisionnels se superposent à nos croyances, nos émotions et nos habitudes, nos intentions deviennent subconscientes. Or, à partir de ce point, nous cessons souvent de nous remettre en question et de nous interroger sur nos actions, jusqu’à ce qu’un événement nous prenne de court et nous force à réévaluer la situation… ou pas.

Apprendre une nouvelle compétence signifie que tout sera embrouillé pendant un certain temps. L’apprentissage se fera lentement, pas toujours élégamment, et demandera plus d’énergie et de concentration. Vous croyez que c’est embêtant? Pas du tout! Dites-vous qu’une plus grande demande énergétique signifie que vous brûlerez plus de calories, et qu’une attention soutenue contribuera à aiguiser votre esprit. Alors, n’attendez pas que toutes les planètes soient alignées ou que le moment parfait arrive pour commencer, car ça n’arrivera jamais. Il suffit de commencer et de vous exercer!

9 étapes pour créer des changements durables et positifs dans votre vie

1.  Commencez par de petits pas

Commencez par de petits pasDans la majorité des cas, on ne réussit pas à tenir nos résolutions ou à améliorer notre alimentation parce qu’on essaie de changer trop de choses, trop vite. Tentez plutôt d’apporter un changement par semaine à votre alimentation (p. ex. ajouter des  légumes verts feuillus à vos repas quotidiens) et d’intégrer une nouvelle habitude qui  vous permet de bouger davantage (p. ex. prendre les escaliers plutôt que  l’ascenseur). Mettez ces changements en pratique pendant quelques semaines, jusqu’à ce que vos nouvelles habitudes deviennent des automatismes, et non plus des problèmes à régler. Puis, continuez à intégrer de nouveaux changements, pas à pas.

 

2.  Faites de la visualisation

Visualiser pour atteindre ses objectifs

Prenez le temps de visualiser ce que vous souhaitez accomplir et surtout, ce que vous ressentirez lorsque vous aurez réussi. En conditionnant le cerveau et en lui transmettant vos émotions, vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin pour y arriver. La visualisation contribuera aussi à vous donner la confiance nécessaire pour réaliser que vous pouvez réussir tout ce que vous voulez.

 

3.  Engagez-vous

Parler de ses objectifsÉcrivez vos objectifs et parlez-en à votre entourage. Cela vous aidera à vous engager et à vous responsabiliser sur toute la ligne. Ainsi, vos intentions ne risqueront pas de ramollir comme ce cher popotin!

 

4.  Identifiez les obstacles majeurs et trouvez des façons de les surmonter

Identifiez les obstacles majeursRepérez les obstacles majeurs et trouvez des façons de les surmonter. Par exemple, il se peut que vous vous alimentiez sainement jusqu’en milieu d’après-midi, puis que vous tombiez dans le pot de biscuits ou que vous achetiez des collations riches en sucre lors de votre retour à la maison. Prenez conscience qu’il s’agit d’un enjeu « de taille » pour vous et déterminez des moyens de résoudre ce problème. Une solution pourrait être de prévoir des collations santé que vous aurez à portée de main lorsque vous vous déplacez. Choisissez des collations qui vous procurent un sentiment de satisfaction pendant que vous les dégustez, et un sentiment de bien-être après les avoir mangées. Vous pourriez également choisir de vous lever et de vous promener pendant une dizaine de minutes pour évaluer si vous avez réellement faim ou pas.

 

5.  Permettez-vous des écarts

Permettez-vous des écartsLa vie est remplie d’imprévus! Ce ne sera jamais un long fleuve tranquille. Tôt ou tard, vous serez entraîné par le courant : réunions imprévues, enfant malade, crevaison, inondations, et j’en passe. Au beau milieu de tout ça, arrêtez-vous un instant, acceptez que ça fait partie de la vie, adaptez-vous et continuez à avancer.

 

6.  Célébrez vos réussites

Célébrez vos réussitesLorsqu’on se fixe un nouvel objectif, on a souvent tendance à se concentrer sur la récompense qui nous attend au bout. Bien que les efforts méritent certainement d’être récompensés, il est parfois important de prendre un temps d’arrêt pour contempler le chemin parcouru, réfléchir aux progrès accomplis et se féliciter des résultats atteints. Une bonne main d’applaudissements… et c’est reparti!

 

 

7.  Planifiez 

Planifier

Le manque de préparation est la principale raison pour laquelle on perd le contrôle. Planifiez vos repas, vos entraînements et vos séances de yoga et inscrivez-les à votre agenda. Faites en sorte que ces activités soient non négociables, au même titre que la promenade quotidienne avec votre chien. Cela vous permettra également de libérer votre esprit afin que vous puissiez vous concentrer sur d’autres tâches productives.

 

8.  Persévérez

S’engager dans une nouvelle aventure apporte son lot de joies et de souffrances. Tenez bon! Le talent peut vous mener à un certain point, mais ce sont les efforts constants et acharnés qui vous mèneront vers la victoire. Persévérer

9.  Trouvez votre motivation profonde

Trouver sa motivation profonde« Je manque de temps! » Pourtant, on réussit toujours à trouver du temps pour les activités qui comptent vraiment pour nous. Si un massage, une sortie au cinéma, un verre entre amis ou une partie de golf est une activité qui nous tient à cœur, on arrivera à lui trouver une place dans notre horaire. Faites en sorte que l’atteinte de votre objectif compte tellement pour vous que, malgré les événements imprévisibles de la vie, vous en viendrez à bout. Autrement dit, trouvez la raison véritable pour laquelle vous souhaitez effectuer le changement et gardez le cap.

 

Alors, qu’attendez-vous pour commencer?

Apporter des changements durables

 

Si vous avez trouvé cet article utile et intéressant, n’hésitez pas à le partager sur Facebook!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Commentaires

  1. Gertrude Charron

    Quelle belle initiative, vous êtes sur une belle lancée pour promouvoir de bonnes habitudes de vie. En effet, notre société à besoin de bouger, car on sait que le taux d’obésité est en hausse. Et comme infirmière, à force de côtoyer des gens malades, je sais que la santé est ce que nous avons de plus précieux. Alors, comme vous le dites si bien, il faut se donner rendez-vous avec notre santé en l’inscrivant à notre agenda.

    Répondre
  2. Sophie Russell (Auteur de l'article)

    Merci Gertrude! C’est intéressant d’avoir l’avis d’une professionnelle dans le domaine. J’imagine que le fait de côtoyer des gens malades permet de prendre doublement conscience de ce bien précieux, que l’on prend trop souvent pour acquis. Changer une habitude ne se fait pas du jour au lendemain et demande une certaine discipline au départ. Les avantages de l’activité physique sont si nombreux, il suffit de commencer et les bienfaits ressentis nous convaincrons de poursuivre dans cette direction!

    Répondre

Laisser un commentaire